La Cave de Die Jaillance

La création de la Cave Coopérative s’est concrétisée dans les années 1950 sous l’impulsion d’Henri Bonnet, où un groupe de viticulteurs décident de s’associer pour favoriser, par leur union, le développement de leur production. Il faut attendre 2001 pour voir naître la marque Jaillance, qui a permis à la coopérative d’étendre son influence pour devenir le spécialiste des références de vins effervescents en France. Parée de son nouveau nom, la coopérative affiche de nouvelles ambitions : proposer une gamme plus étendue de vins pétillants.

le caveau 1950
le caveau 2016

Historique Jaillance

La signature Jaillance telle que nous la connaissons aujourd’hui ne s’est pas faite en un jour.
C’est en 1950 que 266 viticulteurs du Diois se réunissent en coopérative et que l’histoire commence.

1950-1951

Création de la Cave Coopérative de Die
Sous l’impulsion d’Henri Bonnet, 266 viticulteurs du Diois décident de s’associer dans la Coopérative de Die pour favoriser, par leur union, le développement de leur production. C’est l’acte fondateur qui donne naissance à la structure aujourd’hui propriétaire de la signature Jaillance.

1965-1970

Essor de la Clairette de Die en France
C’est la première grande manifestation du dynamisme commercial qui continue d’animer la Coopérative. Une première campagne de communication est lancée. En même temps, une nouvelle équipe commerciale entreprend de conquérir la grande distribution et de rendre la Clairette de Die disponible dans les régions où elle était encore à peu près inconnue.

1975-2000

Lancement de la marque Clairdie
Première grande initiative « marketing » de la Coopérative, la création de la marque Clairdie est couronnée de succès. Au cours d’innombrables journées de dégustation organisées dans les magasins, les viticulteurs du Diois font connaître aux consommateurs leur terroir et les vins de leur production. Grâce à Clairdie, la Clairette de Die conquiert toute la France.

2001

Naissance de la signature Jaillance
La création du nom Jaillance répond à une double préoccupation : rendre les choses plus claires pour le public troublé par la proximité phonétique entre « Clairdie » et « Clairette de Die » et permettre à la coopérative d’apposer sa signature sur une variété de vins effervescents d’appellation d’origine contrôlée.

2001-2007

Jaillance, les terroirs pétillants
Parée de son nouveau nom, la Coopérative affiche de nouvelles ambitions : proposer sous la signature Jaillance une gamme plus étendue de vins pétillants. La cave Brouette qui produit des Crémants de Bordeaux à Bourg sur Gironde est sélectionnée et rachetée afin de maitriser au mieux la qualité des vins et leur élevage. Des partenariats sont signés avec des producteurs parmi les meilleurs des appellations Vouvray et Crémant de Bourgogne, selon un cahier des charges « Jaillance » précis.

2008-2014

La cave investit pour l'avenir.
Malgré un contexte économique difficile, Jaillance reste dynamique, grâce à un nouvel univers de communication, qui se veut pérenne et qui symbole toute les valeurs de l’entreprise, qualité, élégance, modernité…Jaillance renforce sa présence auprès de ces clients, continue son développement dans un souci de rentabilité. Un nouveau site de production est créé à Peujard pour élaborer les Crémant de Bordeaux. Sur Die, des nouveaux bâtiments sont créés pour optimiser l’outil de production.

2015

Jaillance aujourd’hui
La Cave de Die Jaillance est aujourd’hui la troisième entreprise agro-alimentaire de la Drôme et elle induit par son activité plus de 1000 emplois. Sur 1400 hectares d’AOC Clairette de Die et Crémant de Die dans la région, les 224 adhérents de la Cave de Die Jaillance exploitent plus de 1 154 hectares. Jaillance représente près de 72% des producteurs de l’AOC, 73% des surfaces plantées et 73% des volumes récoltés. Les amateurs de nos vins, de plus en plus nombreux, viennent les déguster (et les acheter) dans nos caveaux de Die et de Peujard. Nous recevons ainsi près de 120 000 visiteurs par an. Des animations touristiques sont prévues en période estivale et comblent les touristes, amateurs de bons produits régionaux et d’ambiance locale. Les exportations des vins Jaillance se portent bien, en 2014 à 15% du chiffre d’affaires, l'objectif d’ici 2015 est de doubler ce pourcentage. La cave coopérative commercialise plus de 7 850 000 cols de d’AOC Clairette de Die et Crémants de Die et près de 500 000 cols en Crémants de Bordeaux.
Jaillance utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.